La gestion des alarmes

La presse est surveillée par les valeurs installées au démarrage.

Le processus en fonctionnant subit de variations qui font évoluer les surveillances installées.

mais qu’est ce qu’un processus qui est stable et ne sonne que rarement ?

Le processus pour être régulier doit utiliser des éléments réguliers Ce qui est impossibles ne serait-ce qu’à cause de l’usure des mouvement du moule et des capacités d’injection par la matière.

Si on reprend le processus  sur la presse et son déroulement :

La presse doit toujours travailler dans le même environnement

La presse doit fermer toujours de la même façon

La matière doit toujours avoir la même fluidité

le volume injecté doit toujours être identique

le remplissage doit toujours être identique

L’échange thermique doit toujours faire refroidir la matière à la même vitesse

Les pièces doivent toujours être éjectée de la même manière

Le poids de la moulée doit toujours être identique

La cadence doit être régulière

Les surveillances

Conditions d’étuvage

  1. Surveillance Humidité matière
  2. Surveillance plastification

Température du moule

  1. Surveillance restructuration
  2. Surveillance écoulement
  3. Surveillanceplaquage matière

Temps de sécurité

  1. Surveillance Protection  du plan de joint
  2. Surveillance Fermeture du moule
  3. Surveillance Evolution température moule
  4. Surveillance Qualité des frottements

Température de masse

  1. Surveillance fluidité matière
  2. Surveillance écoulement matière

Temps de dosage

  1. Surveillance Composition matière
  2. Surveillance Avalement
  3. Surveillance volume dosée

Temps de remplissage

  1. Surveillance Volume injectée
  2. Surveillance évacuation des empreintes

pression de commutation

  1. Surveillance perte de charges remplissage
  2. Surveillance volume dans l’empreinte

Matelas

  1. Surveillance tenue du clapet
  2. Surveillance compactage matière

Pression dans l’empreinte

  1. Surveillance conformité de la restructuration

Temps d’éjection

  1. Surveillance mouvements  des éjecteurs
  2. Surveillance dispersion de la pression dans les empreintes

Temps de cycle

  1. Surveillance des mouvements
  2. Surveillance de la stabilité matière
  3. Surveillance de la stabilité moule

Si un écart de ces surveillances fait sonner la presse, nous nous dirigeons vers un défaut.

En archivant les alarmes on peut à l’aide d’un pareto, prendre les décisions qui vont permettre de redonner la stabilité nécessaire au processus..